Randonnée à Aigues Mortes

Aujourd’hui nous sommes allés à Aigues Mortes. C’est une petite ville au sud ouest de Nîmes, à l’est de Montpellier, avec de grandioses murs médiévaux qui entourent la ville.

Nous nous sommes réveillés à 8h du matin pour nous retrouver à la station de tramway Place de l’ Europe, l’avant dernier arrêt de la ligne 1. Le trajet a duré environ 45 minutes. Il faisait froid et j’étais fatigué. Quand nous sommes arrivés, nous avions besoin d’attendre encore pour le bus qui nous emmènerait à Aigues Mortes qui était à 30 minutes de là.

Quand nous sommes arrivés, nous avions besoin d’attendre la prochaine heure de la tournée, donc nous sommes allés à l’église dans la ville où nous avons chacun allumé une bougie pour nos prières.

Nous sommes allés faire un tour historique des murs de la ville, la vue panoramique de l’haut des tours de guet des murs de la ville a fait pour de belles photos, car le soleil est sorti plus tard dans la journée.et nous avons eu un peu de temps pour prendre de la glace et du café.

Malheureusement, nous n’avons pas eu l’occasion de voir la fameuse eau rose et les flamants roses mais c’était une vue à couper le souffle et une expérience que j’ai vraiment apprécié.


Grammaire Du Francais

La répétition et la continuité est devenue mon ami. j’ai commencé à m’adapter à la nouvelle norme de ma vie à Montpellier.La plupart des sujets étaient devenus plus faciles avec le temps mais certains restent une énigme de ce qui était l’objectif réel d’apprendre tous ces concepts grammaticaux et comment devrions-nous utiliser cette information pour passer notre examen. Grammaire du Français n’a aucun sens. Il semblait que beaucoup d’informations soient rassemblées pour former un cours que les gens peuvent suivre.

Être confus pour une leçon de 3 heures était devenu un événement hebdomadaire où la majorité de la classe était abasourdie par le cours pendant que les étudiants français s’interrogeaient sur l’incurvation de l’enseignement reçu; où un étudiant a même dit que “si vous suivez ce qui est enseigné, vous allez certainement échouer parce qu’il donne les mauvaises réponses”

… En ce moment je me sens perdu car c’est une grande partie de mes crédits pour le terme.

ESN – Erasmus Student Network

Cette semaine a semblé aller un peu mieux. Je me sentais un peu plus comme si j’étais plus confortable à Montpellier avec un horaires plus au moins complet, et un plus grand sens d’integration dans la ville.

Les sujets intriguaient, spécifiquement la sociologie, été le cours que j’étais plus competent. J’avais fait de la psychologie dans mes années précédentes, le sujet coïncidait parfaitement et les concepts étaient très stimulants. Comprendre des idées plus complexes était presque une seconde nature et j’apprenais beaucoup de nouvelles phrases et la structuration de la phrase dans le processus.

Pendant notre temps libre, nous avons découvert le Réseau ESN, pour les étudiants Erasmus qui organisait des événements pour les étudiants internationaux. Ils sont une équipe compsée de differents benevoles qui pour la plupart realises un experience de mobilité étranger. Ils organisent des événements culturels, des activités sportives, des voyages et des soirées.

Le premier événement était une sorte de “speed dating” où nous devions rencontrer et parler aux gens afin de trouver votre “Perfect Match”. Bien que ce fût un bon concept, l’exécution de cela n’était pas bien en place car il y avait de la musique qui jouait trop forte et trop du monde, donc converser n’était pas une possibilité.

En general c’etait une semaine intéressante.

Bof, Ça Pourrait être Pire

La deuxième semaine, les choses allaient mieux. Nous nous faisions de nouveaux amis, et je survivais et même prospérais dans certains de mes cours.

Mon horaire était complet. J’avais 24 credits:

  • Expression Ecrit et Oral (6 ect)
  • Grammaire de français (5 ect)
  • l’introduction à la sociologie (4 ect)
  • Civilisation française contemporaine (4 ect)
  • Art et Littérature (3 ect)
  • Sports (2 ect)

Chaque sujet différent de l’autre mais revenant toujours aux philosophes. Mais il était intéressant. C’était vraiment beaucoup de nouveau matériel que je n’avais jamais rencontré auparavant, d’autant plus que j’ai choisi un sujet qui, selon moi, allait enrichir mes connaissances acquises et développer mon vocabulaire. C’était plus difficile mais dans le bon sens. J’ai aimé le défi. Eh bien, ce défi en particulier, car il était dans mes capacités.

Après une longue semaine, quelques-unes des nouvelles personnes que nous avions rencontrées voulaient profiter des quelques semaines de soleil qui restaient avant l’hiver et allaient à la plage. Il semblait que tout le monde avait la même idée, car tout le monde était soit un Erasmus, soit un étudiant international.

C’était un bon fin de la semaine.

 

Survivre La Première Semaine

La première semaine était intéressante. Je n’ai jamais eu un conférencier parler à l’amphithéâtre rempli d’étudiant pendant 3 heures d’affilée.
À partir d’une seule présentation de chacun de mes modules, il était évident que je n’allais pas conserver mes cours d’origine mentionnés dans mon Learning Agreement.

D’un part, j’étais trop avancé pour certains des cours ou il était comme-ci j’avais raté 10 cours dans cette première semaine d’introduction à la philosophie des arts.

À la fin de la semaine, je voulais juste retourner en Angleterre, où les choses étaient beaucoup plus faciles. Pourquoi tout était si compliqué?

Ma semaine n’était même pas encore finie et je pensais déjà a la semaine prochaine et à devoir rajouté des crédits pour les sujets qui se sont affrontés et pour les sujets qui étaient trop difficiles à comprendre.

Les choses devraient sûrement commencer à me chercher bientôt, non?

English Induction Day… Dieu Merci, C’est Vendredi?

La journée d’integration anglaise était très apporte plusieurs révélation.

Dans l’espoir d’obtenir nos horaires pour nos cours la semaine suivante, nous avons rencontré un coordinateur Erasmus qui était lui-même surprise et plutot confus que nous sachions si peu de choses sur ce que notre expérience Erasmus devait nous réserver.

Pas d’horaire ! Vous deviez vous rendre dans tous les bâtiments de Paul Valery pour voir vos cours dans les bureaux de chaque département. Le problème, nous ne savions pas quel bâtiment appartenait à quel département, donc il n’y avait aucun moyen de rendre cela facile.

4 heures d’errance des différents bâtiments J’ai pu faire une image moindre de ce à quoi un horaire devrait ressembler. qui devrait, espérons-moi passer à travers la première semaine partiellement indemne

Mission pour la Carte d’étudiant

Le jeudi qui nous a été dit que nous devions recueillir nos cartes d’étudiant était un cycle sans fin d’être envoyé à divers bâtiments.

Finalement arrivé au bon endroit, nous avons été détournés. Nos cartes d’étudiant n’étaient pas prêtes, bien qu’on nous ait dit de les récupérer à l’arrivée. Sentant déjà comme si nous n’étions pas censés être dans Paul Valery, cela a ajouté à l’anxiété.

Patient. Un adjectif qui ne m’a jamais vraiment décrit, était en train d’être testé.

International Induction Day

Une conférence de deux heures dans un amphithéâtre rempli d’étudiants Erasmus aux yeux brillants.

C’était beaucoup d’informations! Tant d’informations que je ne pouvais vraiment rien comprendre, ce qui m’a fait réaliser pourquoi beaucoup de ma famille en France ne cessait pas de me dire bonne chance quand je leur disais ce que chaque jour m’avait réservé.

J’étais perdu! J’etais plus perdu et confus que je l’étais le premier jour quand je suis arrive.

Mais une chose a fait echo… Obtenez 10 points vous passez le module. Moins de 10, vous échouez, ce qui signifie une deuxieme évaluation.

Place de la Comedie!

Mardi nous sommes allés en ville on a explorer les petites boutiques et les petites rues juste à côté de la Comédie. Nous sommes tombés sur divers café et magasins vintage qui nous ont fait sentir extrêmement pauvres et déprimés.

Cependant, lors de notre promenade à travers la ville, nous avons trouvé un magasin de bandes dessinées, ma nature de geek a refait surface à travers les fissures de mon comportement sérieux et je peux ou peut ne pas avoir pleuré.

Pour le brunch, nous avons mangé une Pizza au Café Des Arts avant de rencontrer quelques personnes Erasmus de mon immeuble en ville pour la crème glacée et les crêpes.

C’était une belle journée d’exploration du centre-ville sans penser à l’administration et aux jours à venir.


Jour d’Inscription

le jour de l’inscription était enfin arrivé, et il était en un mot compliqué. En dépit d’être donné une carte à l’immeuble dans lequel nous étions censés aller, moi et Natasha a toujours réussi à se perdre.

Organisé par ordre alphabétique et l’un des premiers étudiants dans la file d’attente, nous avons signé tous les documents nécessaires et reçu nos informations étudiants et un sac de cadeaux gratuit. Bien que nous ayons finalement reçu des preuves documentaires que nous étions étudiants de l’Université Paul Valéry, toujours pas d’Internet malgré l’affirmation de l’administration que nous recevions tous les codes de connexion WiFi de qu’on soit inscrit.

Une fois terminé, nous sommes allés acheter des baguettes fraîches de carrefour pour le petit déjeuner et nous avons essayé de trouver un repas végétarien pour Natasha qui s’est avéré presque impossible et ce qui était disponible étant dégoûtant.

J’ai passé la moitié restante de l’après-midi avec ma mère juste avant de l’accompagner à l’aéroport pour son vol de retour à Londres.

1 2